Les Petits Moulins

Propriété de la famille LAUZIER depuis plus de six générations, le moulin du lieu dit « Les Petits Moulins » était le plus gros de plusieurs établissements situés sur un canal de dérivation du torrent de l’Ebron.

D’abord moulin à farine et battoir (production d’huile), il fut petit à petit transformé en scierie, malgré de nombreux refus de l’administration forestière et de la préfecture (début des démarches dans les années 1860).

De nombreuses modernisations l’ont fait évoluer pour passer de l’énergie hydraulique, au thermique puis à l’électrique pour pouvoir répondre à l’augmentation de la puissance des machines.

La force motrice a, dans un premier temps, été créée par une roue à aube dont l’emplacement contre le bâtiment est toujours visible.

Celle-ci sera ensuite remplacée par une turbine de type « françis » (beaucoup plus performante en rendement) sans grosse modification de l’installation. Cette dernière étant toujours en place.

Cessant son activité en 2002, le site est, à ce jour, improductif. Cependant l’étude d’une transformation en micro-centrale est en cours mais paralysée, pour sa réalisation par l’administration française (DDT) car de faible puissance.

Pour le territoire du Trièves qui cherche à devenir « territoire à énergie positive », cette production serait pourtant un atout aussi bien écologique (production d’énergie renouvelable) , qu’économique avec la création d’une valeur ajoutée dans un pays où le dynamisme est en déclin (disparition de nombreuses entreprises).

Cette création pourrait aussi servir au renforcement de l’intensité électrique sur le réseau EDF pour le fond de la vallée de l’Ebron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *