Moulin de Collombat

La date de fondation du moulin de Collombat, situé sur la commune de Saint Paul Les Monestier, n’est pas connue.

Le moulin a fonctionné en utilisant la force de la Gresse jusqu’au tout début des années 50. Il servait à produire de la farine et de l’huile.

Une retenue en pierres sèches était située environ 150 mètres de distance du moulin, à l’endroit où le ruisseau des Granges rejoint la Gresse.

Un canal rustique amenait l’eau au moulin et actionnait une roue à aube.

 

Les ruines du moulin ne sont guère visibles, et seul le squelette de la roue est encore présent, partiellement enfoui dans la terre.

 

Au milieu des années 80, le propriétaire des lieux et un associé ont projeté de construire une micro centrale hydroélectrique.

Une prise d’eau a été construite en amont de l’ancienne prise d’eau du moulin, et un local abritant turbine et alternateur placé en aval du moulin.

La chute nette approche les 17 mètres, et le débit maximum prélevé est de 2 m3/s.

La mise en service a eu lieu en 1989.

 

A l’origine, une seule turbine de 200 kW a été installée. Le local a toutefois été prévu pour accueillir une deuxième turbine.

 

Cette deuxième turbine, d’une puissance de 100 kW, a été installée en 2006, dans le but d’optimiser la production lorsque les débits sont faibles.

 

La production annuelle varie fortement (du simple au double) en fonction des précipitations. Une année de forte production représente la consommation annuelle d’une cinquantaine de maisons.

 

En 2015, afin de répondre aux nouvelles exigences législatives relatives à la continuité écologique des cours d’eau (libre circulation des espèces et des sédiments), une passe à poissons à bassins successifs a été construite au niveau de la prise d’eau et permet le franchissement du seuil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *